Du Chili à l’Argentine

Ça y est, il est temps de dire au revoir au Chili pour quelques jours, et de passer en Argentine. Ces deux pays étant séparés par la cordillère des Andes, il n’existe que quelques points de liaison. L’itinéraire que nous avons choisi pour franchir la frontière est assez original et se décompose en 3 étapes :
– traversée en bateau d’un lac qui s’immisce entre les montagnes,
– parcours à pieds du Paso Dos Lagunas (22km) entre le poste de frontière chilien et le poste argentin,
– traversée en bateau d’un autre lac vers Punta Sur où des navettes relient El Chalten (notre destination).

Nous partons à 8h du matin direction le petit port de Bahia Bahamondez. Cette fois-ci on est vraiment au bout du bout de la Carretera, un panneau est même là pour nous le prouver ! Nous aurons ainsi parcouru cette route mythique de son début, à Puerto Montt, à sa fin, ici-même !

Le ciel est couvert mais nous pouvons quand même apprécier les paysages environnants (montagnes, cascades, sommets enneigés, la base quoi^^). Nous débarquons de l’autre côté et nous rendons au poste de frontière où nous déclarons notre sortie du Chili (hop, un tampon en plus). La frontière géographique se trouve en fait 15km plus loin, et le poste argentin encore 7km après, près du lac. Il est 10h45, le dernier bateau part à 17h30, on est dans les starting blocks.

On commence avec 6km de montée dans les montagnes, avec une belle vue sur le lac d’où nous venons. Le chemin est large et régulier et nous avançons d’un bon pas. On se pose pour déjeuner au bout de 3h de marche, les 15kg que nous portons chacun nous meurtrissant les épaules. Après le 16e km, on arrive à la vraie frontière ! Un magnifique panneau « Bienvenidos a la Republica Argentina » nous accueille et le chemin bien régulier se transforme de suite en petit sentier bien boueux ! On plaint les vélos qui doivent passer par là (oui oui, certains voyagent en vélo) et nous enfonçons dans les bois. Après 1h30 à éviter la boue et à traverser des rivières sur des troncs d’arbres (ils adorent les ponts naturels dans le coin), on finit par déboucher juste au dessus du lac. On y est presque ! On arrive sereins au poste de frontière à 16h15. Nouveau tamponnage et nous nous reposons en attendant le bateau qui arrive comme prévu à 17h30.

Le temps est toujours couvert et nous commençons à avoir froid. De l’autre côté du lac, nous prenons une navette pour El Chalten. L’état de la route n’est pas meilleur que sur la Carretera, on met 1h30 à parcourir 37km… Nous arrivons à 21h à El Chalten, un peu frigorifiés, et optons pour une nuit dans un hostal plutôt que du camping.

Du beau temps étant prévu pour les jours prochains, on compte bien en profiter pour faire plein de randonnées dans le coin.

Laisser un commentaire