Entrée magistrale en Patagonie chilienne

Nous quittons déjà Puerto Montt pour débuter notre périple en Patagonie. Notre première étape sera Chaiten, située près du parc Pumalin où nous souhaitons nous balader le lendemain.
Notre bus est prévu à 8h30 pour un voyage de plus de 9 heures. Nous regrettons que le trajet ne soit pas de nuit pour gagner du temps mais nous allons vite changer d’avis…
Après une petite heure de bus où on peut apprécier les paysages environnants (il fait en effet encore très beau aujourd’hui), surprise, on arrive à un bac pour traverser la mer qui nous coupe la route : en Patagonie les terres sont en effet très découpées. Durant la petite 1/2h de traversée, on se poste en haut du bac et observons le paysage, des montagnes, un volcan (pour changer), du vert partout, et même quelques otaries qui viennent nous dire bonjour ! Le voyage s’annonce bien plus fun que prévu.

Après une autre heure de bus et un petit arrêt dans un village adorable coincé entre mer et montagne, on prend cette fois-ci un ferry pour pas moins de 3 heures ! On navigue en traversant les montagnes, croisant des glaciers, des cascades, c’est magnifique. Sur le chemin, on rencontre pleins de petits manchots de Humboldt se baignant ou pêchant et même 3 dauphins noirs ! Bref, on passe un moment formidable, et cette journée se place directement dans notre top 2 (avec l’ascension du volcan).

Sur le ferry, on rencontre une française étudiant à l’agro de Montpellier qui fait un échange ce semestre et voyage seule à l’arrache en attendant la rentrée. Vraiment à l’arrache. On reprend encore un peu le bus, un nouveau bac, et on arrive enfin à Chaiten à 18h.

Chaiten est en fait une ville minuscule, au bord du Pacifique, passage obligé pour descendre plus au sud. Elle a été complètement recouverte de coulées de boue après l’éruption du volcan Chaiten en 2008 mais a été recolonisée depuis.

On achète directement nos billets pour repartir le mercredi matin (il y a 2 bus par semaine) puis cherchons un endroit où loger. On finit par installer notre tente dans le grand jardin d’un hostal, à côté de chiliens qui fument clairement autre chose que de la cigarette… On profite de la fin de journée pour aller se balader au bord de la mer, accompagnés de 2 chiens qui nous suivent à la trace. On a pas eu l’occasion de l’évoquer jusqu’ici mais dans toutes les villes chiliennes, on trouve de très nombreux chiens errants. Ces chiens sont très affectueux, très beaux et ont l’air bien nourris, des associations s’occupant apparemment d’eux. On recroise la fille de l’agro qui n’a toujours nul part où dormir (il est 20h) mais se repose tranquillement au bord de la route, no stress^^

On passe la soirée tranquillement au camping et peinerons à nous endormir, faute aux chiliens « high » !

3 réponses sur “Entrée magistrale en Patagonie chilienne”

  1. Toujours impatients de lire la suite de vos aventures. On retrouve le plaisir des feuilletons …
    Les commentaires sont toujours très vivants et les photos apportent un plus indéniable. On adore vous voir souriants et heureux dans ces magnifiques paysages.
    Encore bravo et continuez à nous faire rêver. Ce type de voyage n’est plus de notre âge, mais de les faire par procuration nous comble.
    Affectueux bisous de Papi et Mamie.

Laisser un commentaire