Inka Jungle Trail jours 3 et 4

Ce matin 9 avril, c’est parcours de tyroliennes près de Santa Teresa ! Au programme, montée d’un flanc de montagne puis descente au moyen de 4 grandes tyroliennes qui traversent la vallée. C’est très fun, d’autant plus que nous faisons la dernière en cochon pendu^^ On finit en traversant un long pont suspendu, impressionnant pour certains, mais nous avions vu bien pire en Corse !
Un minibus nous amène ensuite à Hydroelectricas, fin de la route, et nous entamons deux heures de marche au bord de la voie ferrée (où passent les trains venant de Cusco), entourés de montagnes couvertes de végétation tropicale. On arrive ainsi à notre dernière étape : Aguas Calientes, petit village touristique d’où nous partirons le lendemain pour grimper jusqu’au Graal. On profite du temps libre pour boire tous ensemble de la bière péruvienne.

Lundi 10 avril, lever à 4h ! Nous partons tous ensemble monter les quelques 1900 marches (!!) qui mènent à l’entrée du Machu Picchu. Il fait encore nuit noire, les lampes frontales nous sont bien utiles.

Après 50 minutes de montée, le soleil s’est levé et nous arrivons en bas du site. À 6h pile les portes s’ouvrent et nous entrons parmi les premiers… Nous découvrons le Machu Picchu encore endormi, blotti sous une fine couverture de brume. Presque personne sur le lieu, une lumière encore très faible, l’ambiance est quasi-mystique. Peu à peu, le Wayna Picchu (littéralement la grande montagne) se découvre, et et on obtient une vue d’ensemble avec la cité inca. Nous ne sommes pas déçus, l’effet est saisissant.

Nous parcourons les lieux d’abord avec notre guide, en passant par le temple du Soleil, le temple du condor, etc. On est contents d’être allés au musée à Cusco, on se repère bien mieux sur les lieux, et on a des informations complémentaires. Le temple du Soleil a des murs arrondis et deux fenêtres que la Soleil n’éclaire précisément perpendiculairement que lors des deux solstices ! Le temple du condor est aussi un haut lieu de la religion inca, où les prêtres déposent nombres d’offrandes. L’empereur inca habite proche de ces temples, mais isolé des autres habitations, afin de garder un certain sentiment d’isolement, d’éloignement, l’empereur étant fils de dieu.

Le temple du Soleil
Le temple du condor

On apprend que seules 30% des constructions sont d’origine, le reste ayant été rebâti, même plusieurs fois (Birgham le découvreur du site n’était pas un grand architecte), suite notamment à des tremblements de terre. Breaking news: on nous informe également que le site va probablement fermer définitivement d’ici deux ans, les visiteurs ne pourront « visiter » le site que depuis des télécabines ! Ceci pour éviter que le passage des visiteurs ne dégrade le site, qui s’enfonce depuis son ouverture… Comme si des poteaux de téléphériques n’allaient pas l’altérer ! Dépêchez-vous d’aller au Machu Picchu ! On se balade ensuite 3h30 sous un beau Soleil​ (pas donné en fin de saison humide) en s’imprégnant de l’atmosphère et en imaginant les incas évoluer dans la ville.

Nous nous rendons également à la porte du Soleil, point d’entrée originelle dans la cité qui offre un magnifique point de vue sur tout le site.


À 11h30, nous entamons la descente jusqu’à Hydroelectricas pour récupérer notre bus pour Cusco. Nous n’arriverons qu’à 21h30, bien fatigués mais comblés par cette visite…

Une pensée sur “Inka Jungle Trail jours 3 et 4”

Laisser un commentaire