Pucon jour 4 : l’ascension du volcan Villarica

Le fameux volcan Villarica

Fin du suspense, la deuxième activité que nous avions réservée est l’ascension du volcan qui nous nargue depuis 3 jours déjà : le volcan Villarica ! Ce volcan est toujours actif (dernière éruption en 2015) et trône à 2847 mètres d’altitude.

C’est parti le matin à 6h30 avec 10 autres touristes (dont 8 français ^^) et pas moins de 4 guides pour nous accompagner. Nous nous équipons de grosses chaussures et de sacs contenant le matériel nécessaire à la montée et à la descente, l’eau et le pique-nique. Le van nous dépose aux pieds du volcan vers 7h30 et la vue est déjà époustouflante, on est au dessus des nuages qui couvrent la vallée.

Un télésiège nous fait gagner quelques centaines de mètres puis nous commençons à monter le flanc du volcan dans les roches volcaniques. Le rythme est modéré et on fait des pauses toutes les 40 minutes. Après 1h20 de montée dans les roches, on arrive au niveau de la partie enneigée. La neige est verglacée, nous chaussons nos crampons, nous nous armons de nos piolets et on repart pour 2h de montée. Le volcan se rapproche au fur et à mesure et on voit de mieux en mieux les fumerolles qui s’en échappent. Plus bas on peut apercevoir les anciennes coulées de lave, plus loin on aperçoit d’autres volcans, c’est très beau.

À une trentaine de minutes du cratère, on retrouve de la roche sous nos pieds. Les crampons sont remplacés par des masques à gaz car on peut sentir les gaz du volcan qui viennent jusqu’à nous. Dix minutes plus tard, on abandonne nos sacs pour finir la route jusqu’au cratère, où on arrive surexcités ! Celui-ci fait 200 m de diamètre et, au fond, on peut voir la cheminée du volcan (qui ne fait que quelques mètres de diamètre) dans laquelle bouillonne de la lave !!! Les gaz qui s’en échappent sont totalement visibles et de temps en temps ça explose. Vraiment impressionnant.

La vue du haut du volcan est également très belle, on a de la chance c’est totalement dégagé. Ça valait vraiment le coup de monter ! Assez rapidement, nous devons redescendre (restriction à 10 minutes au cratère) et nous pique-niquons un peu plus bas.


Maintenant, il faut redescendre. Ce que nous avons mis plus de 3h à monter, on va mettre une petite heure à le descendre ! On commence par descendre la partie enneigée en luge. Voyez plutôt :

On s’équipe de vêtements protecteurs puis c’est parti dans des couloirs déjà tracés. Ça va vite, ça tourne, bref c’est vraiment fun^^ Pour la partie rocheuse, nos guides nous emmènent sur un flanc recouvert de 20 cm de cendres volcaniques, et ils commencent à dévaler la pente en courant. On les suit et en effet ça marche bien ! On court en se laissant porter par la gravité et en dérapant carrément à chaque pas, c’est vraiment rigolo^^ Plus vite qu’il ne faut pour le dire, on arrive en bas et on reprend le van jusqu’à Pucon, où nous buvons une bière chilienne bien fraîche avec nos guides. On est très content de cette journée.

Ça y est, c’est le moment de quitter Pucon pour aller passer une journée à Valdivia. Ha, finalement peut être pas. Tous les bus pour Valdivia sont pleins ce soir, on réserve donc un bus pour le lendemain. Heureusement, on peut passer une nuit de plus à l’auberge et passons la soirée à discuter avec les deux françaises en master et deux centraliens, également en échange, qui nous ont rejoints dans le dortoir il y a deux jours.

Laisser un commentaire